Florence DUCHEMIN-PELLETIER

Florence Duchemin-Pelletier

Fonction Pensionnaire

Structure Département des Etudes et de la Recherche (DER)

Florence Duchemin-Pelletier est docteure en histoire de l'art. Elle a soutenu en 2014, à l'Université Paris Nanterre, une thèse consacrée à la réception de l'art inuit contemporain en France des années 1950 à nos jours.

Entre 2009 et 2015, elle a conjointement coordonné les publications du Centre d’Étude et de Recherche sur les Littératures et les Oralités du Monde (CERLOM-Inalco), occupé une charge d’enseignement en histoire de l’art contemporain à l’Université Paris Nanterre, contribué aux activités de l'association Inuksuk et collaboré aux projets Labex Arts-H2H, La Marionnette : objet d'histoire, œuvre d'art, objet de civilisations (2012) et D'autres collections pour les arts (2013-2015). Elle est membre du GDR AREES - ARctique : Enjeux pour l’Environnement et les Sociétés.

En 2015, elle a rejoint l'INHA en qualité de pensionnaire pour le domaine « Histoire de l'art mondialisée », où elle assure la coordination du projet « Art global et périodiques culturels : Généalogies critiques et artistiques, XIXe-XXIe siècles », soutenu par le Labex CAP, dans le cadre du programme « Globalisation, art et prospective ».

Ses recherches actuelles portent sur les dynamiques d’appartenance et de représentation de soi chez les Inuit de l’Arctique canadien.

Julius Carlebach et le commerce des arts dits primitifs, in Julia Drost, Fabrice Flahutez et Martin Schieder (éds.), Networks, Museums and Collections. Surrealism in the US, Paris, Centre allemand d'histoire de l'art. (à paraître)

- Engagement intellectuel et sentiment d'appartenance : les revues culturelles réunionnaises des années 1960-1980, in Vilasnee Tampoe-Hautin, Christian Germanaz, Cédric Mong-Hy, Florence Pellegry et Sandra Saayman (éds.), Image et savoir, Saint-Denis de la Réunion, Université de La Réunion / École supérieure des Beaux-arts de La Réunion. (à paraître)

- La sculpture comme lieu de résistance, in Chantal Spillemaecker (dir.), Nunavik. En terre Inuit, Grenoble, Éditions du musée Dauphinois, 2016 : 86-105.

- Nicolas Darrot. Règne analogue, in Eugen Gabriteschevsky (1893-1979) / Nicolas Darrot. Règne Analogue / Boris Chouvellon. Modern Express. Petit journal de la Maison rouge, Paris, La Maison rouge, 2016 : 12-19. 

- D’autres collections pour les arts. Ce qui lie les objets entre eux, in Ana Gonçalves Magalhães (éd.), Un récit alternatif pour l’histoire de l’art moderne. Actes du colloque LABEX 2015, São Paulo, Museum of Contemporary Art, University of São Paulo, 2016. Téléchargez le pdf

- Un autre espace blanc, une autre histoire cartographique : l'Arctique, dans Made in Algeria. Généalogie d’un territoire, 2015. Republié sur Globalisation, art et prospective. Voir en ligne

- Négocier les conceptions de l’art : les Inuit et l’Occidentin Brigitte Derlon etMonique Jeudy-Ballini (dir.), L’Art en transfert, coll. Cahiers d'anthropologie sociale, no. 12, Paris, Éditions de l'Herne, 2015 : 49-65.

- Un silence éloquent. Du désintérêt des Surréalistes pour l'art inuit contemporainHistoire de l’art 75, La figure de l’Autre : reconnaissance et représentation, 2015 : 111-122.

- Contemporary Inuit Art in France between the 1950s and the early 1970sInuit Art Quarterly 28(1), 2015 : 36-43.

- Entretien avec Christiaan Zwanikkenin Thierry Dufrêne et Joël Huthwohl (dir.), La Marionnette. Objet d’histoire, œuvre d’art, objet de civilisations ?, Lavérune, L’Entretemps, 2014 : 173-182.

« Catharsis in Inuit Art: a Way to Heal Wounds », Public: Art/Culture/Ideas 49, 2014 : 74-89.

« Surréalisme et art inuit : la fascination du Grand Nord », Journal of Surrealism and the Americas 2(1), 2008 : 64-94. Voir en ligne