Claire DUPIN DE BEYSSAT

Fonction Chargée d’études et de recherche

Structure DER

Après une licence en histoire de l'art à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Claire Dupin de Beyssat consacre son mémoire de Master 1 aux rapports entre symbolisme et anarchisme à travers l'œuvre d'Henri-Gabriel Ibels, sous la direction de Catherine Méneux.

S'intéressant particulièrement à une histoire culturelle de l'art, elle travaille ensuite sous la direction d'Emmanuel Pernoud sur le motif de la prostituée nue à la fin des années 1870, en prenant comme point de départ le tableau Rolla de Gervex (1878). Ce travail de recherche l'amène à participer à l'organisation de l'exposition Splendeurs et misères qui s'est tenu au Musée d'Orsay à l'automne 2015, ainsi qu'à publier un Abécédaire de la prostitution avec Isolde Pludermacher.

Ses recherches sur le peintre Henri Gervex l'ayant fait toucher du doigt la notion d'académisme, elle décide de consacrer son doctorat à ce phénomène, autant esthétique que social. Sa thèse a ainsi pour sujet la peinture de Salon sous le Second Empire (1852-1870), et plus particulièrement la notion de succès artistique. En mettant au jour un corpus inédit, composé des œuvres les plus distinguées lors des Salons, elle cherche à révéler les tendances esthétiques (via les motifs ou les styles) qui jalonnent le Second Empire ainsi que les stratégies adoptées par les artistes pour "réussir au Salon".

Elle intègre l'INHA en tant que chargée d'études et de recherche en octobre 2016, et travaille au sein du programme de recherche "Histoire de l'art  du XVIIIe au XXIe siècle" sur le programme « Archives audiovisuelles de l’art contemporain », sous la direction de Elitza Dulguerova.