Logo Institut National d'Histoire de l'Art

L’Égypte d’Émile Prisse d’Avennes (1807-1879) artiste et antiquaire

organisé en collaboration entre la Bibliothèque nationale de France (département des Manuscrits et service culturel) et l’Institut national d’histoire de l’art (laboratoire InVisu), sous la responsabilité scientifique de Mercedes Volait, directeur de recherche au CNRS
 
Jeudi 31 mars 2011
Galerie Colbert
Auditorium
2, rue Vivienne
75002 Paris

accès : 6, rue des Petits-Champs

Entrée libre dans la limite des places disponibles



Archéologue avant la lettre, habile dessinateur, publiciste de talent et infatigable polygraphe, Émile Prisse d’Avennes se définissait comme « artiste et antiquaire » et disait inscrire sa réflexion au croisement de l’art et de l’histoire. En dépit de l’ampleur de son oeuvre dessiné et publié sur le patrimoine égyptien, et l’importance de ses dons aux collections nationales, cet orientaliste demeure une personnalité scientifique et artistique énigmatique, sur laquelle ce colloque se propose de revenir afin de prolonger les recherches engagées dans le cadre de la préparation de l’exposition Visions d’Égypte, Émile Prisse d’Avennes (1807-1879). Il s’agira en particulier de mieux cerner le contexte et la portée des travaux égyptiens d’Émile Prisse d’Avennes en portant attention aux préoccupations et méthodes de l’archéologie de son temps, au large cercle de ses interlocuteurs et collaborateurs, français et européens, ainsi qu’à la fortune artistique et intellectuelle de ses publications.

Programme

Documents associés

Programme