Logo Institut National d'Histoire de l'Art

Autour de Dezallier d’Argenville : écrire, collectionner,
classer à l’époque moderne

Figure singulière et méconnue, Antoine-Joseph Dezallier d’Argenville présente la particularité d’avoir mené de front plusieurs activités : naturaliste, collectionneur, historien de l’art ; il a écrit sur le jardinage, les coquillages, les pierres et sur différentes écoles de peinture dans son Abrégé de la vie des plus fameux peintres...

Le groupe de travail, qui s’est constitué en 2008 autour de cette personnalité intrigante, poursuit plusieurs objectifs : mieux comprendre le rôle de la collection dans l’élaboration du discours sur l’art, car Dezallier possédait des centaines de dessins qu’il commenta dans son Abrégé ; reconstituer la culture européenne du savant qui fonde ses textes sur ceux de ses prédécesseurs en France, en Italie, dans les Flandres… ; approfondir l’étude des relations formelles qu’ont entretenues les systèmes de catégorisation développés au sein de l’histoire naturelle et ceux expérimentés par l’histoire de l’art française encore émergeante, au milieu du XVIIIe siècle.

Une première journée d’études publique, organisée par Gaëtane Maës, s’est déroulée à l’université de Lille 3 le 26 mars 2010, et nous préparons, pour le printemps 2012, une exposition (salle Roberto Longhi de l’INHA) et une publication qui rendront compte de ce travail collectif.

- Équipe

  • Anne Lafont, conseillère scientifique, responsable du programme
  • Sarah Boyer, doctorante

- Collaborateurs
Martial Guédron, professeur (université de Strasbourg) ; Charlotte Guichard, chargée de recherches au CNRS (IRHIS, université de Lille) ; Gaëtane Maës, maître de conférences (IRHIS, université de Lille) ; Lise Bicart-Sée, chargée d’études documentaires (Paris, musée du Louvre) ; Sabine Cartuyvels, doctorante (université Paris I Panthéon-Sorbonne) ; Isabelle Flour, doctorante (université Paris I Panthéon-Sorbonne) ; Pierre-Yves Lacour, ATER (université de Strasbourg) ; Aline Pelletier, conservateur stagiaire (INP) ; Marc Spieser, doctorant (université de Strasbourg)

- Chercheur invitée
Anke te Heesen, professeur à l’université de Tübingen

Sue Ann Prince

- Partenariats
Université de Lille, université Paris Est Marne-la-Vallée, université de Strasbourg