Un conquérant pour quatre ducs. Alexandre le Grand à la cour de BourgogneChrystèle Blondeau

Quatre générations de ducs Valois de Bourgogne, de Philippe le Hardi à Charles le Téméraire, constituèrent puis enrichirent, de la fin du XIVe au milieu du XVe siècle, une bibliothèque qui réservait une place de plus en plus importante à Alexandre le Grand. Le conquérant grec, devenu dès l'Antiquité une figure légendaire, représentait pour les ducs de Bourgogne l'image de l'homme politique humaniste idéal.

Un conquérant pour quatre ducs se propose d'étudier la présence de cette tradition littéraire et artistique.Trois ouvrages en particulier forment le centre de cette étude (Faicts et conquestes d'Alexandre et la version rénovée de Perceforest de Jean Wauquelin, Faits et gestes d'Alexandre de Vasque de Lucène) qui éclaire la place fondamentale que les Valois accordèrent aux arts et aux œuvres de l'esprit. La question des relations entre art et pouvoir à la fin du Moyen Âge se révèle alors dans toute son acuité : ces « princes des fleurs de lis » s'illustraient autant par un rôle politique de premier plan que par l'attention qu'ils prêtaient à la production picturale la plus élaborée de l'époque.

Voir des extraits de l'ouvrage en ligne.

Chrystèle Blondeau est maître de conférences à Paris Ouest Nanterre La Défense.

© CTHS / INHA, 2009
384 p., 45 €
ISBN : 9782735506804