Gênes au XVIIIe siècle. Le décor d’un palaisAnne Perrin-Khelissa

Couverture de l'ouvrage Gênes au XVIIIe siècle. Le décor d’un palais

Au XVIIIe siècle, au cœur d’événements qui mettent à mal la souveraineté et le prestige de Gênes, l'aristocratie parvient à maintenir sa place économique et politique. Les palais que les familles de la noblesse de l'époque meublent et donnent à voir au public en sont la preuve incontestable : le décor installé dans ces demeures répond au décorum et à une stratégie qui vise à consolider l'établissement des familles par le moyen de l’héritage.

Le palais Spinola à Pellicceria est paradigmatique de ces stratégies. Cet ouvrage éclaire les usages que l'aristocratie fait du décor, en analysant les meubles et les objets qui le composent, sous un angle à la fois social, juridique et esthétique. Il met aussi en évidence la cohérence des collections, enjeu majeur pour les familles, contraintes potentielles pour les artistes et artisans auxquels elles passent commande.

Maître de conférences en histoire de l’art moderne au sein du département d’histoire de l’art et d’archéologie de l’université Toulouse II, Anne Perrin-Khelissa est spécialiste des arts du décor de la fin du XVIIe siècle au début du XIXe siècle.

© CTHS / INHA, 2013
299 p., 33 €
ISBN : 9782735508013

 

 

 

 

 

En complément

• Compte rendu de l'ouvrage par Loredana Pessa dans la revue La Berio 2013.


• Compte rendu de l'ouvrage par Stéphane Frioux, de la Société française d'histoire urbaine (publié en ligne le 26 décembre 2014): cliquer ici

• Compte rendu de l'ouvrage par Aurélien Davrius pour la revue Histara (juin 2016): cliquer ici