Bibliothèque municipale d'Avignon : livrée Ceccano

Ville d'Avignon

Accès handicap

Adresse

2 bis, rue Laboureur84000 AVIGNON  VaucluseProvence-Alpes-Côte d'Azur

Téléphone

04 90 85 15 59

bibliotheque.ceccano@mairie-avignon.com

Site établissement

http://www.avignon.fr

Type d'établissement

Municipale

Public

  • Tout public
  • Enseignants-chercheurs
  • Etudiants (tous niveaux)

Historique

La bibliothèque municipale occupe depuis 1982 un ensemble de bâtiments dont la partie la plus intéressante est constituée par une livrée à laquelle on a attribué le nom de Cardinal Annibal Ceccano. Il l’occupa de 1333 à sa mort en 1350, et poursuivit les constructions de son prédécesseur, le cardinal d’Arrabloy. A la différence de la plupart des livrées avignonnaises, le bâtiment nous est parvenu dans un état de conservation remarquable. Il le doit à son utilisation comme collège de jésuites à partir de 1564, puis comme lycée après 1810 avec un intermède militaire pendant la révolution. Conçu comme une maison forte, l’édifice ne présente pas d’ouvertures au rez-de-chaussée. L’ancienne porte d’entrée est aujourd’hui masquée par le bâtiment construit au XVIIIe s. par les jésuites, et accolé à la façade est. Le crénelage a été reconstitué d’après un élément resté en place. Les sections de prêt et d’étude occupent aujourd’hui les deux grandes salles du bâtiment, d’une longueur de trente mètres sur dix. Le décor peint des plafonds et des murs a été en grande partie conservé. Sur les murs, les peintures sont posées sans enduit, directement sur les pierres. Leurs différents décors montrent la division ancienne des volumes. Dans l’actuelle salle de prêt, la partie sud conserve quelques éléments d’un simple décor de quintefeuilles. Le reste de la salle présente des arcs peints, à claveaux alternativement noirs et blancs, qui surmontent les blasons mille fois répétés des Ceccano ("de gueules à l’aigle éployée d’argent"), et des Stefaneschi ("fascé d’argent et de gueules, les fascé d’argent et portant six croissants de gueules, 3,2,1"). Au fond de la salle, sur le mur nord, cinq arcs, en ressaut les uns sur les autres, soulignent la pente de l’escalier qui montait à l’étage supérieur. Il débouchait au fond de l’actuelle salle d’étude dans une salle d’apparat qui a conservé son volume d’origine. Elle aussi est décorée d’un champ de blasons où l’on ne distingue plus guère que l’écu maintes fois répété du cardinal Ceccano, écartelé de celui des Stefaneschi. Sur le mur nord, une immense fenêtre en tiers-point, ouverte sur le vide, n’a pas d’autre équivalent à Avignon. Le plafond se signale par ses ais d’entrevous (espaces entre les poutres) décorés d’une pie, dont le nom toscan –cecca- rappelle celui de Ceccano. Au centre de la salle d’étude, sous le plafond, se trouve un intéressant décor de poutres peintes en trompe-l’œil soutenant une frise où alternent des monstres et les blasons des Stefaneschi et des Ceccano.

municipal

Collections numérisées

Accès à distance

Domaines

  • Beaux-arts

Collections

  • Documents audiovisuels : Autres documents audiovisuels
  • Documents iconographiques : Autres documents iconographiques
  • Documents patrimoniaux : Affiches
  • Documents patrimoniaux : Archives
  • Documents patrimoniaux : Autres documents patrimoniaux
  • Documents patrimoniaux : Dessins
  • Documents patrimoniaux : Estampes
  • Documents patrimoniaux : Livres d'artiste
  • Documents patrimoniaux : Manuscrits
  • Imprimés courants : Monographies
  • Imprimés courants : Périodiques

Historique des collections

La bibliothèque municipale d’Avignon doit son origine aux confiscations révolutionnaires qui ont rassemblé les livres conservés dans les églises et les couvents de la ville et de sa proche région. Ouverte au public vers la fin de 1809, elle comprenait alors 26 540 volumes imprimés et 700 manuscrits. De cette origine, elle doit son beau fonds de théologie, plusieurs manuscrits enluminés de premier plan, de très nombreuses éditions des XVe et XVIe s. souvent conservées dans leur reliure d’origine. Les dons qui se sont succédé depuis sa création ont équilibré les collections, lui apportant, avec Esprit Requien, le chanoine de Massilan et Victor Chambaud, un riche fonds d’histoire et de littérature avignonnaises et provençales ; avec Paul Mariéton et Edouard Raynolt, les œuvres littéraires dont elle était presque totalement dépourvue. Les acquisitions judicieuses effectuées par la Fondation Calvet, dont a longtemps dépendu la bibliothèque, les " dons du ministère " et les notes de plusieurs érudits locaux ont constitué, au fil des ans, un remarquable fonds d’étude. Les collections ainsi rassemblées –plus de 250 000 volumes imprimés, près de 7 000 manuscrits, un fond de dessins et d’estampes d’environ 60 000 pièces parmi lesquelles il faut noter une collection d’iconographie religieuse, des recueils d’ex-libris, des portraits et des cartes, un fonds musical intéressant– sont d’un immense intérêt pour les chercheurs, historiens, historiens du livre et érudits locaux. Cette bibliothèque traditionnelle, qui correspondait mal aux besoins du grand public, a été complétée par des sections de prêt à domicile, de façon très modeste à partir de 1930 pour les adultes, et à partir de 1948 pour les enfants. La " lecture publique " n’a pris tout son essor qu’à partir du transfert de la bibliothèque dans les locaux de la livrée Ceccano et de l’ouverture de la bibliothèque Jean-Louis Barrault. Quatre annexes et un bibliobus assurent par ailleurs la place du livre dans l’ensemble du tissu urbain avignonnais.

Fonds particuliers

- Fonds manuscrits non administratifs antérieurs à 1790 : Fonds exceptionnel par sa richesse, sa variété et son ampleur (fonds d'érudits : Esprit Calvet, Esprit Requien, chanoine Massilian, Paul Mariéton [Félibrige, occultisme, alchimie, familles, correspondances littéraires (plusieurs milliers de lettres)], Edouard Reynolt [dont histoire d'Orange, Félibrige, Révolution avignonnaise], Adrien Marcel [archives notariales, artistes avignonnais, rues et vieux hôtels d'Avignon], Pierre Pansier [histoire du livre en Avignon, langue provençale], Honoré Labande [notaires, Avignon au Moyen-âge], Victorin Laval [histoire de l'Isle-sur-la- Sorgue], Hyacinthe Chobaut, Henri Requin [histoire de l'art, dépouillement des registres notariaux], etc. et fonds de communautés religieuses). 6870 mss : manuscrits médiévaux à peintures (40) dont Evangéliaire du XIe s. provenant de la Chartreuse de Villeneuve les Avignon, Livre de Prières de Pierre de Luxembourg, Livre de Prières de Clément VII (XIVe s.) ; Constitutions de l'Ordre des Célestins (XIVe s.). Très riche fonds maçonnique, dont Illuminés d'Avignon, Journal de Corberon et divers rituels (part. rituel égyptien d'adoption, de Cagliostro) ; un manuscrit syriaque de magie cérémonielle ; histoire des familles d'Avignon et de Provence [dont archives des Porcellet, d'Arles] ; armoriaux ; histoire locale ; langue et littérature provençales ; statuts et règlements de confréries, inventaires de biens, livres de raison, multiples documents sur les communes, les établissements religieux, les constructions civiles, le commerce, la navigation fluviale, l'agriculture, la presse, la Révolution française, la période pontificale, l'Inquisition, mémoires judiciaires, procès, professions, métiers, documents sur les institutions d'Avignon, la vie privée, multiples documents provenant de notaires comtadins. - Fonds manuscrits non administratifs postérieurs à 1790 Fonds également exceptionnel sur la Provence, le Comtat Venaissin, les écrivains, les érudits. Fonds des peintres Vernet, manuscrit autographes de Georges Sand, collections d'autographes et correspondances de Requien, Mariéton, Calvet , Roumanille, etc. (Mérimée, Barrès, Sully Prudhomme, écrivains du Félibrige, etc.), correspondance adressée à Louise Colet (Flaubert, Vigny, Musset, Victor Cousin, etc.), multiples manuscrits originaux ou notices autographes, dont Ernest Renan, Joséphin Péladan, Fabre d'Olivet, etc. - Gravures, estampes et dessins, 40000 documents, dont iconographie locale et régionale. Oeuvres originales de Carle Vernet, Auguste Bigant, Jules Laurens, Pierre Grivolas, Joseph François Parrocel, etc. Suite complète des gravures (268) exécutées d'après les tableaux de Joseph Vernet. Très belle collection de portraits. Important fonds d'imagerie populaire et religieuse. - Cartes, plans et plans cadastraux : plusieurs centaines de documents, fonds très varié, particulièrement riche pour la Provence et Avignon, dont Plan d'Avignon (1618) et carte du Comtat Venaissin du père Bonfa (1690) - Fonds photographiques et cartes postales) : plusieurs centaines de photographies et de cartes postales sur Avignon et la région.

Sujets couverts

histoire de l'art ; arts décoratifs ; archéologie ; histoire du livre

Périodes couvertes

Toutes périodes

Aires géographiques

France ; Avignon ; Vaucluse ; Provence

Publications

1988 : Guillevic et ses artistes : Bibliotheque municipale Livree Ceccano, Avignon, du15 fevrier au 30 mars 1988 : commissaires de l'exposition Pierre Gaillard et Patrice Pouperon / catalogue red. par Pierre Gaillard, Jean Tortel, Gil Jouanard, Jean-Marie Gleize... (et al) 1991 : Ecrire au pluriel / Michel Sicard Le Livre de prieres de Clement VII / réal. par la Mediatheque Ceccano d'Avignon 1992 : 19 septembre-18 octobre : L’Imprimerie à Avignon au XVIIIe siècle. Direction du livre, Collection Re-Découvertes, n° 1. 1994 : Arrabal : les Arrabeaux d'Avignon : caprices cannibales : exposition, Médiathèque Ceccano, Avignon, du 20 oct. au 10 nov. 1994 / cat. red. par Pierre Gaillard, Patrice Pouperon, Jean-Louis Meunier, Christian Skimao ; poèmes de Fernando Arrabal 1995 : Athanase kircher : 1671 à 1895 : d'Athanasius Kircher aux frères Lumière ou de la lanterne magique au cinématographe / sous la dir. de Francoise de Forbin 1997, 18 septembre-24 octobre : Les Entrées solennelles à Avignon et Carpentras, XVI-XVIIIe siècles. Direction du livre, Collection Re-Découvertes. 2001, 8 au 23 octobre : Les Incunables de la bibliothèque municipale d’Avignon. 2002, 11-31 octobre : Les Curiosités du marquis de Caumont. Fondation Calvet 2003 : L'enseignement du moyen-âge au 18ème siècle dans les collections de la bibliothèque municipale d'Avignon Livrée Ceccano : exposition, dans le cadre de lire en fête, Bibliothèque municipale Livrée Ceccano, Avignon, du 18 oct. au 7 nov. 2003 / Françoise de Forbin 2004 : Mirèio Mireille de Frédéric Mistral : exposition, Bibliothèque municipale Livrée Ceccano, 23 avril-19 mai 2004, pour le 150ème anniversire de la fondation du Félibrige et le 100ème anniversaire de la relise du prix Nobel à Frédéric Mistral / Françoise de Forbin 2006 : Célestes connaissances :reconstitution de la bibliothèque du couvent des Célestins d'Avignon : exposition lundi 18 septembre - 15 octobre 2006 /rédigé par Georges Fréchet. Association internationale de bibliophilie, 2006 2007 : Amitiés poétiques : hommage de Jean-Claude Xuereb à René Char :catalogue de l'exposition, du 6 juillet au 10 août 2007 /par Georges Fréchet avec la collab. de Jean-Claude Xuereb, Daniel Leuwers et Jean-Louis Meunier