Rouen Nouvelles Bibliothèques. Bibliothèque Jacques-Villon

Ville de Rouen

Adresse

3, rue Jacques Villon76043 ROUEN  1Seine-MaritimeHaute-Normandie

Téléphone

02 35 71 28 82

bibliotheque@rouen.fr

Site établissement

http://www.rouen.fr/accueil

Type d'établissement

Municipale

Public

  • Enseignants-chercheurs
  • Tout public
  • Etudiants (tous niveaux)

Historique

Bibliothèque municipale ouverte en 1809, dont les collections trouvent leurs origines dans les saisies révolutionnaires (manuscrits anciens et enluminés)

Établissement relevant d'une collectivité locale

Collections numérisées

Domaines

  • Beaux-arts

Collections

  • Documents audiovisuels : Autres documents audiovisuels
  • Documents iconographiques : Autres documents iconographiques
  • Documents iconographiques : Diapositives
  • Documents iconographiques : Documents numérisés
  • Documents patrimoniaux : Affiches
  • Documents patrimoniaux : Archives
  • Documents patrimoniaux : Autres documents patrimoniaux
  • Documents patrimoniaux : Dessins
  • Documents patrimoniaux : Estampes
  • Documents patrimoniaux : Livres d'artiste
  • Documents patrimoniaux : Manuscrits
  • Documents patrimoniaux : Photographies
  • Dossiers documentaires
  • Imprimés courants : Monographies
  • Imprimés courants : Périodiques

Historique des collections

Le fonds patrimonial de Rouen est constitué d’une « collection de collections » réunies au fil des siècles et des événements historiques selon plusieurs origines :# - Les dépôts d’Etat consécutifs aux saisies révolutionnaires et aux saisies de 1905 (grand et petit sémainire)# - Les dons et legs volontaires# - Les acquisitions# Les dépôts d’état révolutionnaires réunissent les collections de la plupart des institutions d’Ancien Régime, ecclésiastiques (abbayes, communautés religieuses, chapitre, cathédrale) ou laïques (Parlement, avocats, Académie).# Les acquisitions : le cas de la collection Leber est exemplaire : plus de 10 000 documents acquis en 1838, parmi les plus précieux du fonds actuel : collection exceptionnelle: unica, volumes truffés.# Des ensembles phares particulièrement importants et complets : les danses des morts, les caricatures révolutionnaires, l’histoire de France : pièces autographes, pièces imprimées et estampes, le costume et les scènes de genre : magnifique collection de dessins aquarellés sur la mode de La Mésangère (19e siècle), livres d’emblèmes, livres illustrés, Mazarinades, manuscrits maçonniques, ouvrages orientaux, cartes à jouer anciennes, etc.# Eugène Coquebert de Montbret lègue en 1847 à la ville de Rouen sa bibliothèque et celle de son père : 50000 volumes du 16e au 19e siècle, 30000 brochures, 1000 manuscrits, 2000 cartes géographiques. Sujets de prédilection : dialectes et langues, géographie (édition imprimée de 1545 du voyage de Jacques Cartier au Canada…), récits de voyage (Laponie, Russie…), histoire, documentation sur la période révolutionnaire, livres étrangers rares : italiens, espagnols, anglais, allemands, irlandais, Europe de l’est..., cartes géographiques anciennes de grande valeur.# Les collections qui entrent par la suite sont plus locales et d’une importance numérique moindre. Soit : l’histoire normande et la généalogie (fonds Martainville), le droit (fonds Froudière), les sciences occultes (fonds Desbois), les sciences (fonds Girardin), la musique (fonds Théodore Bachelet et legs Sanson-Boieldieu).# Le legs Hédou en 1905 constitue une collection centrée sur l’histoire de l’art. C’est l’importance de sa collection d’images (dessins et estampes) qui attire l’attention : 2000 dessins dont certains de grande valeur ou de grand intérêt (17e et 18e siècle), 40000 estampes. Dürer, Jacques Callot, Abraham Bosse, Brébiette , Leprince.# Le legs Adeline en 1909 : Jules Adeline, artiste multiple à la fois architecte, dessinateur, graveur, historien, a légué une grande partie de ses archives et de ses documents de travail, très important pour la connaissance de Rouen en particulier, mais également pour la technique de la gravure. Sa créativité lui a fait imaginer une synthèse des monuments passés, présents et à venir par l’invention d’un Rouen imaginaire dessiné d’une plume alerte et imaginative.# Le don Franklin Grout des manuscrits normands de Flaubert en 1914 : dossiers complets de Madame Bovary et de Bouvard et Pécuchet.# La collection de dessins donnée par Louis Deglatigny : une source iconographique irremplaçable pour documenter les paysages de Rouen au 19e siècle.# En 1940, Henri Gadeau de Kerville lègue sa bibliothèque, ses archives et quelques photographies à la bibliothèque de Rouen qui s’enrichit d’un fonds important consacré aux sciences.

Fonds particuliers

- saisies révolutionnaires (1791) - fonds Leber (1838) : histoire de France, danse des morts, caricatures anglaises, costumes, manuscrits enluminés, livres d'heures - fonds Montbret (1847) : linguistique, histoire, géographie, voyages, statistique - fonds Martainville (1859) : armoriaux, nobiliaires, généalogies - fonds Sanson-Boieldieu (1904) : musique - fonds Hédou (1906) : art - fonds Adeline (1909) - fonds Flaubert (1914), fonds enrichi régulièrement - fonds Pelay (1917) : Corneille - archives communales anciennes - fonds topographique : Rouen et la Normandie -Fonds Valéry-Radot sur Jeanne d'Arc

Pôles d’excellence

manuscrits enluminés ; fonds local et régional; histoire du livre ; dossiers d'artistes ; dossiers de presse ; manuscrits médiévaux et littéraires ; Histoire de France et de la Normandie ; Histoire de l'art et Beaux-arts.

Sujets couverts

encyclopédique

Périodes couvertes

Toutes périodes

Aires géographiques

Monde

Activités / Projets

Dossiers documentaires : Éphémères culturels contemporains, Rouen et son agglomération.

Publications

Catalogues d'expositions