La bibliothèque de l'INHA – collections Jacques-Doucet

La bibliothèque de l'INHA – collections Jacques-Doucet est l'un des plus importants fonds en histoire de l'art d'Europe.

Au début du XXe siècle, Jacques Doucet (1853-1929), grand couturier, collectionneur et mécène, entreprend de créer une bibliothèque d'art et d'archéologie ; il rassemble en l’espace de quelques années un ensemble documentaire considérable : aux côtés des publications contemporaines internationales de référence, sont acquis manuscrits, estampes anciennes et modernes, dessins et photographies. En 1918, il fait don à l'université de Paris de ces collections prestigieuses, et se consacre à la création d’une bibliothèque littéraire d’exception, l’actuelle Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet.

Installée en 1935 rue Michelet, la Bibliothèque d’art et d’archéologie Jacques-Doucet est ensuite rattachée aux universités Paris I et Paris IV. Devenue en 1981 Centre d’acquisition et de diffusion pour l’information scientifique et technique (CADIST) en art et archéologie, la bibliothèque s’installe en 1992 dans le quadrilatère Richelieu de la Bibliothèque nationale de France. En 2003, elle est rattachée à l’INHA.

La bibliothèque se déploiera dès 2016 dans la salle Labrouste et les magasins attenants, offrant un plus grand nombre de places, 265 000 volumes en libre accès, ainsi que des services modernisés. Enrichie des collections de la Bibliothèque centrale des musées nationaux, ainsi que d’une partie des collections imprimées de la bibliothèque de l’École nationale supérieure des beaux-arts, elle constituera alors une bibliothèque d’histoire de l’art et d’archéologie riche de plus d’un million et demi de documents.

Services aux lecteurs

Sur le blog de la bibliothèque