Lauréate 2016 Aide à la mobilité « Recherche innovante en art contemporain Aide proposée par l’INHA et l’Institut français, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication – Direction générale de la création artistique

Anne Zeitz est la première lauréate d’une nouvelle aide à la mobilité « Recherche innovante en art contemporain », mise en place en 2015 dans le but de promouvoir la recherche française portant sur la création artistique des années 1960 à nos jours et sa diffusion à l’international.

Ce prix a pour but de permettre au lauréat de mener une recherche et d’être accueilli au sein d'une université ou d'un institut de recherche à l'étranger afin de stimuler les échanges entre les communautés scientifiques française et internationale. Il est destiné à des chercheurs français ou vivant en France depuis au moins cinq ans, titulaires d’un doctorat et arrivés à un stade de première reconnaissance professionnelle. L’aide proposée permet de couvrir le déplacement et le séjour du lauréat à l’étranger.

Docteur en Esthétique, sciences et technologies des arts de l’université Paris 8, Anne Zeitz mène des recherches sur l’émergence des arts sonores et les notions d’économie et d’écologie de l’attention. Post-doctorante du Labex Arts-H2H et chercheuse rattachée au laboratoire Théorie, expérimentation, arts, médias et design (TEAMeD) de l’université Paris 8, elle est l’auteur de publications dans des revues telles Tacet et Hybrid et a fait de nombreuses communications scientifiques et interventions en France et à l’étranger (Tate Britain, Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, université de Stockholm, Centre culturel international de Cerisy).

Son projet pour l’aide à la mobilité s’intitule « De l’art sonore à l’attention. Théorie et histoire de l’attention sonore ». L’institution qui accueillera cette recherche est le Hochschule für Grafik und Buchkunst de Leipzig (Allemagne).

Il s’agit d’interroger le développement des arts sonores des années 1960 à nos jours à travers le prisme de la notion d’attention. Anne Zeitz propose d’analyser comment des œuvres d’artistes sonores tels que Max Neuhaus, Rolf Julius et Bernhard Leitner s’articulent à une forme d’écoute et d’attention particulière en termes aussi bien esthétiques que sociaux. La focalisation sur l’attention permet une compréhension des choix de mise en œuvre et d’exposition qui traversent ce champ de l’art contemporain sur fond de l’émergence de l’industrie des médias et de l’économie de l’attention.