Histoire de l'art et cultures de tableProgramme clos (2012-2016)

D’après Abraham Bosse, Le Goût, France, XVIIe siècle. Tours, musée des Beaux- Arts

Cette programmation propose de souligner et promouvoir les apports de l’histoire de l’art, de l’architecture, des arts décoratifs et des études visuelles à l’étude de la table.

L’alimentation, et en particulier l’espace concret et symbolique que constitue la table, est un champ exploré avec difficultés par l’histoire depuis une vingtaine d’années. S’il s’est académisé dans les sciences humaines et sociales depuis les années 2000, il est resté peu développé dans le domaine de l’histoire de l‘art, qui affiche une méfiance tenace envers une activité volontiers perçue comme bassement manuelle, utilitaire et productrice de consommables promis à une rapide décomposition. Rappelons que dès la fin du XVIIIe siècle, le terme même de « cuisine » renvoie en France, dans le discours sur l’art, à une dégradation de l’art réduit à sa seule part matérielle. Deux siècles plus tard, la discipline qui l’étudie demeure hantée par cette dévalorisation.

L'INHA participe au laboratoire d'excellence (Labex) Création, Arts et Patrimoines (CAP) au sein duquel le micro-programme L’art de la cuisine : artification et patrimonialisation du culinaire dont Frédérique Desbuissons est co-directeur. Ce micro-programme constitue un volet de ce programme.

Découvrir L’art de la cuisine : artification et patrimonialisation du culinaire (PDF)

Équipe INHA 

  • Frédérique Desbuissons, conseiller scientifique, responsable du programme (2012-2014)
  • Léonie Marquaille, chargée d’études et de recherche (2012-2015)
  • Emmanuel Ussel, chargé d’études et de recherche (2012-2016)
  • Piyush Wadhera, chargé d’études et de recherche (2013-2016)

Séminaire

Pour une histoire de l’art et de la table, de janvier à juin 2014, organisé par INHA, à l'INHA.

Programme du séminaire (PDF)