Histoire de l'art médiéval

Porte d'Hildesheim, 1015 (crédit Archiv Monheim)

Le domaine Histoire de l'art médiéval embrasse la production artistique entre le Ve et le XVe siècle – objets d'art, objets archéologiques, architecture, peinture, sculpture, vitrail et tapisseries – et prend en compte tous les courants historiographiques qui les étudient, de l'analyse des bâtis et des matériaux à l'iconographie profane et religieuse, de l'histoire des transferts artistiques à l'approche anthropologique des usages.

Le domaine Histoire de l'art médiéval  existe depuis la création de l'INHA. Il a toujours eu comme ambition de donner à la production artistique du Moyen Âge la place qui lui revient dans la transmission des héritages mais aussi dans l'invention de sujets, d'objets et de pratiques qui ont profondément marqué l'histoire occidentale. Ses programmes, actions collaboratives et partenariats promeuvent la production collective et s'inscrivent dans les questionnements contemporains sur les humanités numériques et les nouvelles technologies au service de l'histoire de l'art. Ses thèmes de recherche évoluent dans le temps, selon les responsables et selon les enjeux de la discipline.

Après plusieurs programmes dédiés à la constitution et à la modélisation des corpus, aux contextes de production des œuvres et à l'architecture, le domaine conduit aujourd'hui sa politique de recherche selon deux axes
principaux :

Axe 1 : Approches interdisciplinaires de l'art
et des artefacts du Moyen Âge 

Le premier axe répond à la nécessité d'une articulation fructueuse de l'histoire de l'art médiéval occidental avec d'autres disciplines historiques (archéologie, études théâtrales, musicologie etc.), ou avec d'autres temps et lieux (les pratiques de l'art contemporain, l'art de l'Europe orientale) et il promeut la synergie entre musées, instituts de recherche et laboratoires universitaires.

Programmes :

Partenariat :

  • L’iconographie musicale et l’art occidental, séminaire organisé en partenariat avec l'Institut de Recherche en Musicologie (IReMus, UMR 8223) (2015-2018)

Axe 2 : L'image médiévale

Au-delà des récits et des références littéraires, l’image médiévale produit des discours complexes qui renvoient à la nature même du monde, des choses et des hommes. Le second axe du domaine est un recentrage sur l’image comme fixation mentale et expression plastique de concepts ; cet axe tâche d'initier de nouvelles voies de réflexion sur l'ontologie du visible, et questionne les modes de mise en voir par des études comparatives de langages visuels et par une approche sémiotique des images. 


Programme :

Action collaborative :

Hors axes : croisement entre domaines

Workshop :

  • Art du Moyen Âge / Art d'aujourd'hui : quels regards sur les images ?

 

Programmes en cours

Programmes en veille

    • Corpus des émaux méridionaux

      Crucifixion, plat de reliure, émail champlevé, art limousin, XIIIe siècle (musée du Louvre)

      Marie-Madeleine Gauthier avait lancé au sein du CNRS un recensement exhaustif des émaux limousins du Moyen Âge conservés dans le monde. Un premier tome de ce corpus a été publié en 1987 (336 notices) ; un second volume, avec CD-Rom, a été publié à l’initiative de Danielle Gaborit-Chopin en 2011.

    • Portails romans de France en 3D

      Anzy-le-duc (Région Bourgogne, département Saône-et-Loire), détail du portail.

      Chefs-d’œuvre de l’art mondial, les portails romans de France sont aujourd’hui en danger. Ils sont gravement attaqués par les intempéries et la pollution.

Programmes clos

    • L'architecture « habitée » au Moyen Âge

      Sceau de Pierre Bernard, cardinal de Saint-Clément, 1331 (AnF, sc/D 6180).

      Les sceaux doivent désormais être considérés comme une source importante pour l’historien de l’art et notamment pour celui de l’architecture.

    • Le musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir, histoire et collections

      Paris, musée du Louvre, département des Peintures, RF 2003,  Alexandre Lenoir, peint par Jacques-Louis David

      À l’heure où la réflexion est engagée sur les liens entre les institutions muséales, l’histoire, l’histoire des arts et nos contemporains, à la lumière des études menées depuis la décennie 1980 sur le musée des Monuments français d'Alexandre Lenoir, l'INHA et le musée du Louvre ont souhaité reprendre l’étude de cette institution si originale et de ses collections, dans une double perspective d’inventaire et d’histoire culturelle.

    • Transferts et circulations artistiques dans l'Europe de l'époque gothique (XIIe-XVIe siècles)

      Atlas catalan, 1375. BNF, département des Manuscrits, MSS.ESP.-30.

      Ce programme associe, depuis 2009, l'INHA, l’université de Toulouse 2 – Le Mirail et l’université de Liège.