Histoire de l'art antique – Histoire de l'archéologie

L’ampleur et la diversité du champ couvert par les études sur l’archéologie et les mondes antiques – ceux-ci ne se limitant pas nécessairement à l’antiquité européenne – obligent à définir un cadre d’orientations offrant une cohérence avant tout méthodologique.

L’archéologie de terrain n’est pas représentée à l’INHA, pour des raisons structurelles évidentes.  L’ampleur et la diversité du champ couvert par les études sur l’archéologie et les mondes antiques – ceux-ci ne se limitant pas nécessairement à l’antiquité européenne – obligent par ailleurs à définir un cadre d’orientations sélectif,  offrant une cohérence avant tout méthodologique.

A l'instigation d'Alain Schnapp, la construction d'une histoire de l'archéologie a été au coeur des objectifs du domaine dès la création de l'Institut: la dernière phase du programme européen AREA,  Archives of European Archaeology, a ainsi été coordonnée par l'INHA entre 2005 et 2008. Dans la continuité ont été développés deux grands axes de recherche associant histoire de l’art antique et histoire de l'archéologie, ayant pour objectif le développement d’études et la production de ressources documentaires utiles à l'historiographie et à l'histoire de la fortune de l'antique, et susceptibles d’offrir des fondements inédits ou renouvelés aux pratiques contemporaines de la discipline. L'adjonction au titre du domaine de l'histoire de l'art antique affirme la nécessité de partir, pour ce faire, d'outils d'analyse qui appartiennent à l'expertise des antiquisants et archéologues: identification ou définition des oeuvres, évaluation des formes de leur réception, des catégories interprétatives anciennes.

Les programmes de recherche recouvrent actuellement l'étude et la mise en valeur systématique de fonds d'archives sur l'archéologie, en particulier ceux de la Bibliothèque de l'INHA, l'étude de publications portant sur les anciennes collections et le marché des antiques (livres antiquaires, catalogues de ventes) et l'étude de sources inédites (minutes des maisons de ventes, albums de dessins d'après l'antique), avec une attention particulière portée à la confrontation entre méthodologies de la recherche et outils numériques. Les produits de cette réflexion et l'expérience collaborative (à la fois par son aspect international et par son aspect trans-chronologique)  développée sur les projets en cours pourront accompagner dans le futur des projets de différents types. 

 

Programmes en cours