Rencontres entre le Bard Graduate Center et l'INHAAction collaborative (2010-2012)

Deux séminaires, s'étant déroulés à New-York puis à Paris, constituent les rencontres scientifiques ayant eu lieu entre 2010 et 2012 entre le BGC et l'INHA.

Sans constituer un programme de recherches au sens strict, les Rencontres entre le Bard Graduate Center de New York et l'INHA visent à favoriser les échanges scientifiques entre deux institutions œuvrant dans le domaine des arts décoratifs, du design et de la culture matérielle. Elles consistent en séminaires de recherches rassemblant des membres des deux institutions et des chercheurs et conservateurs invités.

Équipe INHA

  • Philippe Bordes, directeur du département des Études et de la Recherche (2007-2010)
  • Philippe Sénéchal, directeur du département des Études et de la Recherche (2010-2014)
  • Julie Ramos, conseiller scientifique (2009-2013)
  • Damien Delille, chargé d'études et de recherche (2010-2013)
  • Céline Ventura-Teixeira, chargée d'études et de recherche (2009-2013)

Collaborateurs

  • Peter N. Miller, directeur du Bard Graduate Center
  • Jeffrey Collins, Bard Graduate Center
  • Michele Mayer, Bard Graduate Center
  • Amy Ogata, Bard Graduate Center

Partenaires

  • Bard Graduate Center (BGC)

 

Séminaires 

Keywords Toward a History of Decorative Arts, Design History, Material Culture, 3 et 4 mai 2010, organisé par le BGC et l'INHA, à New York.

Envisager l’étude des arts décoratifs sous l’angle de la « culture matérielle », tel était le but de cette première rencontre : son principe était d’amener les 23 participants à réfléchir à un ensemble de mots-clés permettant d’évaluer l’apport de cette notion dans l’historiographie des arts du décor au sens large, ainsi que d’envisager les perspectives d’un rapprochement.

 

Du projet à l’objet : une approche critique de l’histoire du vêtement, 28, 29 et 30 juin 2012, organisé par le BGC et l'INHA, à Paris.

Autour d'une quinzaine de chercheurs et de conservateurs spécialistes de la mode et du textile, cette seconde édition a engagé les réflexions sur les relations entre la conception du vêtement, le processus de sa réalisation et son devenir social, symbolique et physique, de même que sa réception – consumériste, appropriative, etc.

Programme du séminaire (PDF)