L'art social, de la Révolution à la Grande GuerreProgramme clos (2009-2013)

Page du journal Le Phalanstère, juin 1832

Ce programme de recherche, aujourd'hui terminé, a permis de fédérer une importante équipe internationale et pluridisciplinaire.

L’examen de l’émergence historique de l’idée d’art social, de son évolution sur le long terme, des nombreux débats qu’elle a générés et de son impact sur les artistes permet de revenir sur l’un des idéaux fondateurs de la France postrévolutionnaire. Cette notion a également pesé d’un poids déterminant dans l’abolition des hiérarchies, l’extension du concept d’art, la formation de nouvelles catégories fonctionnelles (habitat, éducation, fêtes...) et le développement des arts du multiple et du rationalisme industriels. Des discours à la pratique, l’écart a pu être important. Néanmoins, l’art social apparaît comme l’une des idées structurantes de la production artistique dans des domaines aussi divers que l’architecture, les arts du décor (publics et privés) et du spectacle. Or, aucune étude d’ensemble des termes et des concepts, des textes fondateurs ou des ancrages socio-historiques n’a été jusqu’à aujourd’hui entreprise, alors que la notion est aussi importante que celle de la « modernité » pour l’histoire de l’art contemporain.

Équipe INHA 

  • Julie Ramos conseiller scientifique, responsable du programme, (2009-2013)
  • Mélissa Périanez, monitrice étudiante

Collaborateurs

  • Neil McWilliam, Duke University, Durham
  • Catherine Méneux, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA, EA 4100

Membres du groupe de recherche 

  • Paul Aron, université Libre de Bruxelles, directeur de recherche au FNRS
  • Laurent Baridon, université Lumière Lyon 2, LARHRA – UMR 5190
  • Anne-Marie Bouchard, université de Laval
  • Jean Colrat, docteur, professeur agrégé de philosophie, Lycée-en-Forêt, Montargis
  • Pascale Cugy, université Paris-Sorbonne
  • Elitza Dulguerova, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LETA, EA 2478
  • Catherine Fraixe, ENSA Bourges
  • Rossella Froissart, Aix-Marseille Université, TELEMME
  • Willy Gianinazzi, École des hautes études en sciences sociales
  • Anne Lafont, université Paris-Est Marne-la-Vallée
  • Jean-François Luneau, université Blaise-Pascal Clermont-Ferrand, CHEC, EA 1001
  • Neil McWilliam, Duke University, Durham, États-Unis
  • François-René Martin, École nationale supérieure des beaux-arts
  • Stéphanie Pallini, historienne de l’art indépendante
  • Thierry Paquot, Institut d’urbanisme de Paris, université Paris-Est Créteil, Lab’Urba
  • Michela Passini, CNRS
  • Florent Perrier, chercheur associé à l’IMEC et aux archives Walter Benjamin
  • Philippe Saunier, musée d’Orsay
  • Bertrand Tillier, université de Bourgogne, Centre Georges-Chevrier – UMR 5605
  • Pierre Vaisse, Faculté des Lettres de Genève

Partenaires

  • Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, HiCSA
  • Université Aix-Marseille, TELEMME
  • Université Lumière Lyon 2, LAHRA

Colloque

L'art social en France de la Révolution à la Grande Guerre, 16 et 17 juin 2011, sous la responsabilité de Neil McWilliam (Duke University, Durham), Catherine Méneux (HiCSA) et Julie Ramos (INHA), à l'INHA.

Programme du colloque (PDF)