Observatoire : Global Art ProspectiveProgramme en cours (2015-)

Abbia. Revue culturelle camerounaise / Cameroon Cultural Review, n°11, novembre 1965.

Le programme « Observatoire : Global Art Prospective » vise à interroger les modalités de construction du discours critique à travers l’actualité scientifique et artistique des aires culturelles périphériques à l’Occident. Tourné vers la prospective, il a pour ambition d’élaborer des outils méthodologiques initiant un autre rapport de pensée aux dynamiques de création mondiales.

Le programme « Observatoire : Global Art Prospective » s’articule autour de la formation d’un collectif de jeunes chercheurs, spécialistes des espaces territoriaux et culturels dont le domaine « Art et architecture dans la mondialisation » s’occupe. Il a pour vœu d’identifier les manques épistémologiques à combler dans la production critique contemporaine, ainsi que de distinguer les approches susceptibles de renouveler le vocabulaire de la recherche. Son travail de réflexion s’accompagnera de la création d’une plateforme web éditorialisée.

Une des actions collaboratives menées par le programme consiste en l’élaboration d’une ressource inédite et interactive autour des revues d’art et d’idées : le projet de répertoire « Global Art & Cultural Periodicals. Généalogies critiques et artistiques, XIXe-XXIe siècles », soutenu par un financement du Labex CAP,donnera à lire une histoire de la critique telle qu’elle s’est formée hors d’Occident. Il mettra au jour des publications rares, anciennes ou méconnues, tout en illustrant la manière dont des groupes d’artistes et d’intellectuels ont bâti leurs ressources théoriques propres et un récit alternatif.

Équipe INHA

  • Zahia Rahmani, chargée de mission
  • Florence Duchemin-Pelletier, pensionnaire (2015-2018), coordinatrice du projet
  • Aline Pighin, chargée d’études et de recherche (2014-2017)
  • Alix Chagué, moniteur-étudiant (2015-2016)

Partenaires scientifiques :

  • Marie-Laure Allain Bonilla (Institute of Urban and Landscape Studies, Université de Bâle) Lotte Arndt (École Supérieure d'Art et Design de Valence)
  • Estelle Bories (Université Paris 3)
  • Mica Gherghescu (Bibliothèque Kandinsky, Centre Pompidou)
  • Émilie Goudal (CADIS/EHESS)
  • Morad Montazami (Tate Modern)
  • Devika Singh (Université de Cambridge)
  • Annabela Tournon (École Nationale Supérieure dʼArt de Bourges)

Partenaires institutionnels :

  • Bibliothèque Kandinsky
  • Cité de l’architecture et du patrimoine
  • BnF