Grace ChuangBoursière de la Fondation Samuel H. Kress

Biographie

Grace Chuang, boursière de la Fondation Samuel H. Kress (2014-16), est doctorante en histoire de l'art à l'Institute of Fine Arts, New York University. Elle s'interesse aux arts décoratifs européens et à l'histoire de la technologie des dix-septième et dix-huitième siècles. Elle a obtenu son masters au Bard Graduate Center, New York, en 2010 avec un mémoire ayant pour titre The Role of the Savant and the Académie royale des sciences in Porcelain Research and Development in France, 1715 to 1772. De 2012 à 2013, elle a été résidente d'études en conservation au Metropolitan Museum of Art, New York, où elle a organisé l'exposition "Italian Renaissance and Baroque Bronze Sculpture from the Robert Lehman Collection." Elle a été assistante de recherche en conservation au Frick Collection, New York, et stagiaire en conservation au J. Paul Getty Museum, Los Angeles.

 

Bibliographie

Conférences

  • Symposium d'histoire de l'art : Artistes des Lumières : Peintres, sculpteurs, architectes et maîtres artisans du XVIIIe siècle, Mairie du 11e, Paris, 2015 Communication : « Bernard II Vanrisamburgh (vers 1700-1766), maître ébéniste parisien du dix-huitième siècle »
  • Séminaire ARACHNÉ - Méthode critique de l'histoire de la Tapisserie: Préceptes, Circulation de modèles, Transferts de savoir-faire, France, XIVe-XXIe siècles, 7e session, Musée du Louvre, Paris, 2014 Communication : « 'Le concours des Physiciens les plus éclairés avec les Artistes les plus intelligens' : The Inspecteurs généraux des teintures and Dyeing at the Manufacture royale des Gobelins in the Eighteenth Century »
  • Symposium : Duke House: A Case Study in Architecture, Decoration, and Art History, Institute of Fine Arts, New York University, 2013 Communication « Commissioning Interiors: Nanaline Duke, Carlhian, Alavoine, and Duveen at Duke House »

 

Projet de recherche

La thèse de Grace Chuang, dirigée par Thomas E. Crow, examine la vie et l'œuvre de l'ébéniste Bernard II Vanrisamburgh (Paris, ca. 1700–Paris, 1766, maître avant 1730). Elle cherche à non seulement déterminer le style et la technique employés, la méthode de fabrication et la provenance des œuvres, mais aussi de regarder comment elles étaient distribuées et reçues au dix-huitième siècle, et quelle est leur signification culturelle. Elle vise également à explorer les relations parmi les acteurs qui ont collaboré avec Vanrisamburgh dans la création et la commercialisation de ses meubles, et également la clientèle des meubles de Vanrisamburgh vis-à-vis du cadre politique et économique de l'époque, en analysant le rôle joué par ses créations dans la construction d'une identité et d'un statut social.