Du PIA 1 au PIA 2 : quels projets pour heSam Université ?

À l’approche de l’audition concernant le label Idex, dans le cadre du PIA 2, heSam Université dresse un premier bilan de ses actions menées dans le cadre de Paris Nouveaux Mondes et précise son plan d’action pour le projet Confluence.

Paris Nouveaux Mondes (PNM) a durablement marqué les établissements d’heSam Université  en positionnant le regroupement comme l’un des premiers à avoir placé la transdisciplinarité etl’innovation au centre de sa  recherche et de sa formation. En se basant sur ses multiples champs de forces, fournis par ses établissements, leaders dans les domaines du droit, des sciences humaines et sociales, du management public et privé, de l’art et du patrimoine, du design, de l’architecture, des sciences de l’ingénieur et de la formation professionnelle ; PNM a permis à heSam Université de se dessiner une place tout à fait singulière sur la scène de la recherche et de l’enseignement supérieur.

À présent, c’est à travers le programme Confluence qu’heSam Université construit son avenir. Car  notre ComUE souhaite se positionner comme un acteur incontournable aux savoirs et savoir-faire reconnus, face aux grands enjeux que la société et le monde contemporains rencontrent. Confluence, conçu comme la colonne vertébrale de la ComUE, propose 5 thématiques le long  desquelles plusieurs espaces de coopération se dessinent pour ses établissements membres, pendant l’ensemble d’autant plus cohérent. Ces 5 thématiques, « Industrie et territoires », « Risques, régulation et qualité », « Dynamiques des objets », « Afrique(s) en devenir », et « Apprendre pour créer », font toutes appel à des démarches multi et transdisciplinaires, créant ainsi un contexte de travail partagé.

Le 22 avril 2015, une délégation de 5 personnes représentant heSam Université, défendra le projet devant un jury constitué par le Commissariat Général à l’Investissement. Lors de cette présentation, le développement de la ComUE par le biais des thématiques sera présenté à partir de l’une d’entre elles, « Industrie et Territoires ».

Mais heSam n’attend pas les résultats de l’appel à projets Idex pour structurer ses actions puisque la gouvernance et certains appels à projets sont déjà en cours de mise en place conformément au dossier Confluence.