États-Unis d’AmériqueBourses et prix

La National Gallery of Art propose un vaste programme scientifique, destiné aux étudiants et aux conservateurs. Une importance est accordée aux candidats travaillant sur les domaines représentés par la collection permanente de la Galerie. Par-exemple, le Center for Advanced Studies in the Visual Arts (CASVA) de la Nation Gallery of Art offre plusieurs bourses comme Senior Fellowship et Predoctoral Fellowship. Des candidats de toutes les nationalités sont invités à y participer.

La Bourse Charles E. Peterson est proposée par le Athenaeum of Philadelphia. Elle est destinée aux chercheurs, dont les recherches sont portées soit sur l'architecture américaine de la période coloniale et post-coloniale, soit sur les technologies de construction avant 1860.

Le Sterling and Francine Clark Art Institute est l'une des rares institutions aux États-Unis qui rassemble un musée d'art public, un ensemble de programmes académiques et de recherche, ainsi qu'une importante bibliothèque d'histoire de l'art.

Les chercheurs peuvent proposer des sujets en relation avec les arts visuels, leur histoire, leur pratique, leur théorie ou leur interprétation. Des bourses de un à dix mois sont offertes ; quinze à vingt chercheurs peuvent être accueillis en même temps. Le Clark a récemment développé une série complémentaire de bourses fléchées. Préférence est donnée aux post-doctorants et aux professionnels des musées.

La Commission franco-américaine (CFA) contribue à développer les liens d'amitié et de coopération entre la France et les États-Unis par l'intermédiaire d'échanges éducatifs. Elle offre des bourses à des étudiants, des jeunes professionnels et des chercheurs français souhaitant réaliser leur projet aux États-Unis. Bien que l'histoire de l'art ne soit pas mise en avant et que toutes les spécialités soient mises en concurrence, le nombre important de bourses offertes doit inciter à parcourir attentivement le site.

Il s'agit d'un programme de soutien à la recherche, financé par l'University of California (Berkeley) et le ministère des Affaires étrangères, qui s'adresse à un universitaire français travaillant en partenariat un universitaire de Berkeley, en particulier à de jeunes enseignants-chercheurs. La bourse doit servir à monter un projet important (« seed money »). L'histoire de l'art est en concurrence avec les autres disciplines.

Il s'agit d'un programme de résidence à New York, à l'intention de conservateurs et de commissaires ainsi que d'artistes, d'une durée de trois à six mois.
Le bénéficiaire peut entreprendre de la recherche, réaliser un projet de rédaction, se familiariser avec les lieux d'exposition et les ressources institutionnelles à New York, ainsi qu'avec le secteur privé de soutien aux projets artistiques.

La Fondation soutient le travail scientifique sur l'histoire de l'art et sur l'architecture européenne de l'Antiquité à l'aube de l'ère moderne en mettant en place plusieurs bourses, notamment les bourses de deux ans, réservés aux étudiants d'universités américaines, à l'Institut national d'histoire de l'art à Paris.

La fondation Dedalus, fondée par Robert Motherwell, alloue des aides aux particuliers comme aux institutions. Le programme des bourses soutient des projets éducatifs, d'expositions et d'édition (musées, universités, écoles d'art, institutions pédagogiques).
La fondation attribue trois catégories de bourses aux particuliers : les bourses doctorales en histoire de l'art, les bourses post-doctorales en histoire de l'art et de la critique, les bourses pour accomplir un master en arts plastiques dans une institution américaine.
En outre, la fondation décerne chaque année le Robert Motherwell Book Award à un projet de livre sur la question du modernisme dans les arts.

Le Huntington octroie plus d'une centaine de bourses chaque année ; les bénéficiaires doivent résider sur place et tirer parti des fonds importants, couvrant en particulier les domaines suivants : Moyen-Age, Renaissance, littérature des 19e et 20e siècles, théâtre, l'Amérique coloniale, la Guerre civile américaine, l'Amérique de l'Ouest et la Californie.
Une bibliothèque d'art et des collections complètent l'ensemble, ainsi qu'un Centre sur l'histoire des jardins.

Plusieurs programmes de bourses de recherche sur l'art et la culture visuelle des États-Unis sont proposés. Ces bourses comprennent une obligation de résidence.

La Fondation soutient l’étude et la présentation des arts visuels des États-Unis (du XVIIIe siècle jusqu’aux années 1980) par le biais d’une politique de mécénat et de prêts de sa collection d’œuvres d’art, mais aussi au travers de bourses et subventions, partenariats et initiatives. Elle se donne pour objectif premier d’entretenir un dialogue international sur l’art américain vivant et pertinent pour chacun à travers le monde.

The Terra Foundation for American Art supports worldwide study and presentation of historical art of the United States through its grants, initiatives, partnerships, art collection, and other resources. For more information about the application process and deadlines please visit our website.

Le prix est attribué à l'auteur d'un manuscrit de livre ou d'un ouvrage récent susceptible d'être traduit en anglais, traitant du XVIIIe siècle. Le travail peut porter sur l'Europe, le continent américain et le monde atlantique, dans les domaines de l'histoire, de la littérature, de la philosophie ou des arts.

Le Centre, situé sur le campus de Yale University, offre des bourses de résidences de un à quatre mois à des projets sur l'art britannique de niveau post-doctoral. La recherche peut être menée en littérature, en histoire ou en histoire de l'art, avec le souci de tirer parti des collections de peinture, de dessin, d'estampe, de livres rares et de manuscrits. Le Centre offre également des bourses de résidence à des doctorants, dont la thèse est relative à l'art britannique.