Appel à contribution au colloque "À l’Orientale - Collections, expositions et appropriations de l’art et de l’architecture islamiques durant le long XIXe siècle"Colloque international, Zurich et Schaffhouse, 4-6 mai 2017

Henri Moser Charlottenfelds (1844-1923), voyageur suisse en Orient, est considéré comme l’un des pionniers et amateurs de l’art islamique au XIXe siècle, en raison de ses activités en tant que collectionneur et commissaire d’expositions.

L’accroissement continuel de sa collection rendit Moser fameux à partir de 1876 grâce aux nombreuses expositions itinérantes organisées aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. Sa collection fut plus tard exposée de façon permanente dans le musée privé qu’il établit en 1906 au Château de Charlottenfels, près de Schaffhouse. Par le don de sa collection au Musée Historique de Berne en 1914, Moser sut garantir la survivance de la Orientalische Sammlung Henri Moser Charlottenfels (collection orientale Henri Moser Charlottenfels), composée de près de 4000 objets. Grâce à la construction d’une salle d’exposition spécialement conçue pour l’accueillir, il permit à la collection d’être toujours accessible au public.

Le colloque entend présenter et replacer Henri Moser et sa collection dans un contexte international. L’activité de Moser en tant que collectionneur et commissaire d’expositions des arts de l’Islam reflète-t-elle une tendance contemporaine généralisée? Comment les stratégies de présentation, re-contextualisation et d’approche didactique ont-elles évolué depuis le XIXe siècle? Dans quelle mesure les collections privées ont-elles influencé l’organisation des départements islamiques dans les musées nationaux? Et quel rôle ont joué les collectionneurs privés, tel Moser, dans la transmission et l’appropriation de l’art et de l’architecture islamique en Occident au XIXe siècle et au début du XXe siècle?

Le colloque débutera le jeudi 4 mai 2017 avec une première session dédiée à « Displaying Islamic Art », qui se tiendra au Musée Rietberg (Zurich), et sera suivie par une table-ronde en présence de représentants des plus importantes collections européennes d’Arts de l’Islam. Le deuxième jour aura lieu à l’Université de Zurich et sera dédié à la session « Appropriation de l’art et de l’architecture islamique ». Finalement, une troisième session, consacrée à « Collectionner l’art islamique » aura lieu le samedi 6 mai 2017, et clôtura le colloque, au Château de Charlottenfels.

Des communications relatives aux thèmes suivants sont les bienvenues :

  • Moser et sa collection
  • Les arts islamiques dans les collections privées au XIXe et début du XXe siècle
  • Cartographies et classements de l'art islamique à travers les collections
  • De la Wunderkammer aux expositions d’art moderne. Comment représente-t-on l’art islamique ?
  • Transmettre l’esthétique islamique à travers les expositions d’art
  • Stratégies d'appropriation en Occident
  • Déclinaisons néo-islamiques de l'art et de l'architecture islamique

Chaque présentation aura une durée de 20 minutes et pourra être donnée en français, anglais ou allemand. Les propositions de 1500 signes maximum, accompagnées d’un bref curriculum vitae, sont à envoyer avant le 25 septembre 2016 à l’adresse suivante: conference @ transculturalstudies.ch

Date limite de soumission d’une proposition:

25 Septembre 2016

_________

Organisateurs:

  • Prof. Dr. Francine Giese (Université de Zurich),
  • Prof. Dr. Mercedes Volait (InVisu, CNRS/INHA),
  • Dr. Ariane Varela Braga (Université de Zurich)

Partenaires:

Museum Rietberg Zürich, Moser Familienmuseum Charlottenfels der Heinrich und Henri Moser Stiftung in Neuhausen bei Schaffhausen

Keynotes Speakers:

Kjeld v. Folsach (David’s Collection, Copenhague), Yannick Lintz (Musée du Louvre, Paris), Tim Stanley (V&A, Londres), Stefan Weber (Museum für Islamische Kunst, Berlin)